Aller au contenu

Projet d’appui à la conservation et à la gestion participative du Massif forestier de Tchabal Mbabo (COGESPA-Tchabal Mbabo)

Objectifs du projet:

  1. Améliorer le niveau des connaissances des acteurs locaux et nationaux sur la biodiversité, les menaces et les opportunités du massif de Tchabal Mbabo 
  2. Faciliter de manière participative le processus de classement de Tchabal Mbabo en aire protégée.
  3. Renforcer les capacités des communautés riveraines sur l’exploitation durable P. africana

Résultats obtenus:

  • Les statuts des espèces de batraciens, reptiles, mammifères et oiseaux ont été réévalués. Plusieurs espèces aviaires et herpétologiques sont endémiques dans les montagnes dans la zone d’étude et deux genres de batraciens nouveaux au Mont Tchabal Mbabo ont été identifiés ;
  • Les statuts d’Espèces végétales, de batraciens, reptiles et mammifères menacés d’après l’IUCN dans le massif forestier de Tchabal Mbabo sont connus ;
  • La prise de conscience des communautés sur le potentiel faunique, les menaces et les opportunités du massif forestier de Tchabal Mbabo a conduit à la mise en place 22 Comités de Locaux de Gestion des Ressources Naturelles (CLGRN) dans 22 villages ;
  • La participation des communautés à la gestion durable du massif à travers l’élaboration et l’adoption des codes communautaires de gestion dans 10 communautés et d’un code de gestion des ressources naturelles à l’échelle de tout le massif et la création d’une entité de gestion chargée de gérer le massif et de représenter les communautés dans toutes les instances de prise de décision ;
  • La participation des communautés au débat sur l’avenir du massif et la gestion des ressources naturelles du massif à travers la création d’une cadre de concertation multi-acteurs ;
  • L’adoption par les communautés de pratiques durables en matière d’exploitation et de gestion des ressources naturelles à notamment à travers la dénonciation (15) par les communautés des actes de braconnage, pêche illégale au moyen d’engins prohibés ;
  • La maîtrise par les communautés des procédures réglementaires et techniques liées au contrôle et à la participation des communautés à l’exploitation et à la gestion durable du Prunus africana dans le massif forestier de Tchabal Mbabo ;
  • Le renforcement des capacités de 36 personnes dans les communautés locales sur la commercialisation de Prunus africana et la législation en matière de Prunus africana a permis améliorer le contrôle des communautés sur l’exploitation du Prunus africana dans le massif forestier de Tchabal Mbabo et de réduire les menaces sur cette espèce ;
  • Les capacités de plus de 40 communautés riveraines ont été renforcées à la gestion participative du massif forestier du Tchabal Mbabo à travers 120 réunions de sensibilisation et 44 réunions d’appui à la structuration des communautés en CLGRN.
  • Les cartes de terroirs traditionnels et les cartes des usages et ressources naturelles des communautés de 18 communautés sont disponibles et ont servi de base de négociation pour la définition des usages des terres

Durée du projet:

19 mois

Bailleur de fond:

Critical Ecosystem Partnership Fund (CEPF) et et BirdLife International

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.