L’exploitation artisanale de l’Or (Au) : une activité qui mobilise toutes les catégories sociales (Hommes, Femmes et enfants) du village KAMBELE, arrondissement de Batouri (Département de la Kadey, Région de l’Est).

  • admin 

Métal précieux brillant de couleur jaunâtre, l’Or est actuellement exploité au Cameroun de manière artisanale de manière traditionnelle ou semi-mécanisée à l’aide d’engins. L’exploitation artisanale de l’Or dans l’arrondissement de Batouri mobilise la quasi-totalité des habitants Hommes et femmes du village KAMBELEIII composés des autochtones et des allogènes venus des pays voisins. Ce constat a été relevé lors de la descente sur le terrain le 6 Août 2021 pour la phase pratique de la formation à l’OI des activités minières, réalisée dans le cadre du Projet Mines-Environnement-Santé et Société phase 2 (PROMESS 2) mis en œuvre par FODER avec l’appui financier de l’UE.  Les femmes, jeunes filles, enfants, hommes et jeunes hommes sont tous impliqués dans cette activité dont la pénibilité n’est plus à démontrer à l’observation des opérations y relatives sur le terrain. C’est ainsi qu’il n’est pas rare d’observer des jeunes femmes, enfants de moins de 08 ans entrain de creuser, de concasser à la main et de pratiquer des lavages archaïques à l’eau et au Mercure à la recherche de ce métal précieux. On peut bel et bien imaginer les conséquences gravissimes de l’utilisation du Mercure sur la santé en générale et la santé maternelle des jeunes femmes et filles en particulier. Il en est de même des exploitations artisanales semi-mécanisées, où l’on peut retrouver dans les chantiers, des femmes et enfants en quête de résidus d’Or qui auraient échappé  au contrôle des machines.

L’exploitation de l’Or semble être l’activité économique la plus importante et la plus rentable du village Kambélé. En effet, les femmes, les hommes et les enfants impliqués y consacrent toute leur journée au point ou leur horloge journalière est à plus de 70% occupée de cette activité. On relève par ailleurs que le prix d’un gramme de l’Or vendu au collecteur est de 27 000 FCFA pour ce qui est de l’or de 22 carats, a rapporté un jeune homme du village Kambelé III le 6 Août 2021 lors de la collecte de données In situ. Ce dernier et son épouse déclaraient avoir vendu 50 grammes d’Or à un collecteur le 05 Août 2021 pour un montant total de 1 350 000 FCFA (Un million trois cent cinquante mille FCFA).

Du fait de la permanence et de l’importance des flux financiers générés par l’activité, il n’est pas rare de voir des enfants, des jeunes filles et garçons qui ont carrément abandonné l’école pour se consacrer à l’exploitation de l’Or. Les mariages et les accouchements précoces s’en suivent et malheureusement pour le déplorer, avec un fort taux de mortalité infantile et maternelle dû à la précarité des mesures d’hygiènes et des mauvaises conditions de vies. Eu égard à cette situation, Il y’a nécessité que les jeunes filles et jeune femmes ainsi que les jeunes hommes en âge de procréer dans cette localité soient sensibilisées sur la sexualité et la santé maternelle et infantile.

Angeline  MODJO K, FODER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *