L’agriculture, un pilier pour les besoins nutritionnels et économique des populations du Nord Cameroun

Une identification sur les besoins fondamentaux des communautés riveraines du Parc National de la Bénoué a été réalisée par FODER dans le cadre du projet ECONORCAM

L’importance de l’agriculture familiale dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle est une évidence. Les populations rurales de la Région du Nord, spécifiquement celles riveraines du Parc National de la Benoué n’échappent pas à cette réalité. Les récoltes contribuent à la constitution des rations alimentaires des ménages tandis que la commercialisation d’une partie de la production agricole leur permet de disposer des moyens pour couvrir, les autres besoins des familles. C’est le constat fait par l’organisation Forêts et Développement Rural (FODER), lors de la mission de collecte des données de références du volet 3 du projet Ecosystème du Nord Cameroun (EcoNorCam) qui s’est déroulée dans une dizaine des villages de la région du Nord. Cette mission visait entre autres à identifier les besoins prioritaires des communautés riveraines du PNB.

Afin de permettre aux communautés d’exprimer librement leurs besoins, des groupes de discussion sexo-spécifiques ont été organisés avec 397 représentants des différentes communautés visitées, soit 166 femmes et 231 jeunes hommes. Outre l’accès à la terre, le renforcement des capacités pour réaliser une agriculture intelligente face au changement climatique, et à même de favoriser l’augmentation de la production agricole, le renforcement de l’appui à l’autonomisation financière des femmes et à l’organisation des paysans, l’accès à l’eau, l’amélioration de l’offre de santé et d’éducation sont les différents besoins qui ont été exprimés par la majorité des enquêtés. Les participants, dans certaines communautés, ont aussi exprimé le besoin d’être accompagnées dans les activités agroforestières. D’autres besoins en lien à l’accès aux réseaux téléphoniques et électriques ont été exprimés également. Dans chacune des communautés  la priorisation des besoins a été opérée de manière participative en tenant compte de leur importance pour la communauté et de leur faisabilité dans les limites des possibilités du projet.  

1 commentaire pour “L’agriculture, un pilier pour les besoins nutritionnels et économique des populations du Nord Cameroun”

  1. Très intéressant ce projet. Il permettra aux populations locales non seulement d’améliorer leur rendement mais aussi d’apprendre les nouvelles techniques culturales

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *