frzh-CNendeit

Une étude pour évaluer la disponibilité des informations de sources indépendantes sur la conformité aux exigences sociales et environnementales dans le secteur forestier au Cameroun, a été récemment réalisée par l’association Forêts et Développement Rural (FODER), dans le cadre du projet «Voix des citoyens pour le changement : observation forestière dans le Bassin du Congo» (CV4C). L’objectif de cette étude a été de faire un état des lieux des informations de sources indépendantes sur la conformité aux exigences légales en général et spécifiquement aux exigences sociales et environnementales dans le secteur forestier, en mettant un accent particulier sur la quantité et la qualité de la disponibilité des informations de sources indépendantes  sur la conformité aux exigences environnementales ainsi qu’aux exigences sociales externes et internes ; et en analysant les contraintes du suivi des aspects sociaux et environnementaux de manière à proposer les améliorations possibles.

Les résultats de l’étude ont permis de constater que les entreprises engagées dans la certification forestière sont assez ouvertes et prêtes à mettre leurs vérificateurs de conformité à la disposition des cabinets d’audit de certification. Par contre les OSC œuvrant dans l’observation Indépendante (OI) non mandatée n’ont pas toujours accès à ces documents. Celles publiant régulièrement leur rapport disposent un peu plus que les autres OSC certaines informations sur la conformité légales du secteur. Cela s’expliquerait par l’approche, la démarche et les instructions de travail qui sont utilisées pendant les réalisations d’une mission d’Observation Indépendante Externe (OIE) en vue de garantir la qualité et la crédibilité des dénonciations avant publication. Les syndicats des travailleurs forestiers ont différemment accès à des documents en fonction de leur relation avec les responsables l’entreprise et de la garantie à garder confidentiel les informations à eux fournies.

Téléchargez l’étude pour plus de détails