frzh-CNendeit

Le Système Normalisé d'Observation Indépendante Externe (SNOIE) certifié ISO 9001-2015, a été reconnu au 11ème Forum sur la gouvernance forestière comme une approche structurée d'OI générant des informations dont les acheteurs de bois ont besoin pour le respect du RBUE. Cette reconnaissance est formulée dans une étude sur l’OI dans le bassin du Congo réalisée par l’organisation FLAG Cameroun  et présentée au Forum par  Dr Hiol, Consultant en charge de la rédaction de l’étude.

Du FGF, l’on peut également retenir que les expériences de FODER avec l'approche d'OI normalisée et celles de Conservation justice (OSC Gabonaise) dans la lutte contre le trafic illégal de la faune sauvage  sont susceptibles d’inspirer les synergies entre OIF et OI de l’exploitation de la faune. Le SNOIE est  un ensemble de procédés de surveillance de l’exploitation des ressources naturelles basés sur une norme internationale (ISO 9001:2015). Il consiste à documenter et  à dénoncer les violations liées à l’exploitation des ressources naturelles, suivre et diffuser les décisions des administrations compétentes. Depuis avril 2015, le SNOIE a officiellement obtenu son Certificat de conformité à la norme ISO 9001 2015. Avec l’obtention de ce certificat, le Système normalisé d’observation indépendante externe devient ainsi la toute première approche de surveillance des ressources naturelles par la société civile, certifiée au Cameroun. Cette certification a été attribuée par  l’organisation de certification Interface NRM Ltd 1.

Ce système a été développé à l’effet de rendre plus efficace les activités d’Observation Indépendante Externe (OIE), d’accroitre la crédibilité des dénonciations qui en sortent et surtout de mieux orienter ces dénonciations vers les destinataires appropriées (autorités compétentes, les partenaires techniques et financiers, les opérateurs du secteur etc). Ainsi, En calquant le développement du SNOIE sur la norme ISO 9001 2015,  la coordination de ce système a permis à ce qu’il devienne aujourd’hui pour le Cameroun « un véritable mécanisme pour avoir des informations fiables sur l’observation indépendante externe au Cameroun», avait indiqué Dr. Gavin Jordan Director, Interface NRM Ltd2. D’ailleurs, au niveau de l’administration en charge des forêts, le SNOIE fait désormais parti des réseaux d’informateurs de l’administration. «L’exploitant forestier illégal est un brigand qui doit être traqué et pour se faire avoir des informations fiables est cruciale. Et le SNOIE, qui fait partie des réseaux de d’informateur, est un système permettant d’avoir ces dénonciations», avait indiqué le Chef de la brigade nationale de contrôle du MINFOF, Rodrigue Ella, au cours d’une réunion multipartite organisée pendant le déploiement du SNOIE en 2016.