Appel à candidature pour le recrutement d’un consultant pour la réalisation de l’évaluation des risques de corruption dans la gestion des ressources et des terres dans la région du Nord

  • admin 

Perversion ou détournement d’un processus, d’une interaction impliquant une ou plusieurs
personnes dans le dessein, pour le corrupteur, d’obtenir des avantages ou des prérogatives
particulières ou, pour le corrompu, d’obtenir une rétribution en échange de sa complaisance,
la corruption nuit fortement au développement économique. Encore définie comme « l’abus
d’un pouvoir reçu en délégation à des fins privées » (Transparency International), la corruption
affecte la redistribution équitable des ressources tout en creusant les inégalités. Elle contraint
l’efficacité des programmes de gestion durable des ressources naturelles et partant le
développement durable. Elle augmente la pauvreté ainsi que l’impact de la pression sur les
terres et sur la biodiversité faunique et floristique. Aucun secteur ne semble échapper à la
corruption qui de l’avis constant d’expert reste généralisée au Cameroun.
Singulière de pas ses potentialités écologiques, économiques et sociales, la région du Nord
Cameroun est, à l’image de la plupart des régions du Cameroun, fortement marquée par les
défis de gestion des terres et des ressources naturelles. Avec plus de 40% de la superficie de
son territoire érigé en aires protégées (parc nationaux et zones d’intérêt cynégétique), la
pression démographique consécutive aux migrations internes des populations, les
perturbations climatiques, etc. la région du Nord Cameroun fait face à des défis multiformes
aux causes sont plurielles. La corruption dans ses diverses expressions apparaît comme l’une
des causes de mauvaise gouvernance des terres et des ressources naturelles dans la région et
plus spécifiquement autour du Parc national de la Bénoué (PNB).
En vue de contribuer à la mise en place des « ilots d’intégrité »
1
, FODER recherche les services
d’un(e) consultant(e) pour la réalisation d’une étude sur les risques et pratiques de corruption
dans la gestion des terres et des ressources du PNB et de sa périphérie. L’étude s’inscrit dans la
mise en œuvre du projet « Ecosystème du Nord Cameroun : vers une approche intégrée du
paysage » (EcoNorCam) mis en œuvre par World Conservation Society (WCS), Forêts et
développement Rural (FODER) et le Centre pour l’Environnement et le Développement (CED)
avec le soutien financier de l’Union Européenne (UE). Le projet EcoNorCam a pour objectif
global de promouvoir dans la région du Nord du Cameroun, en relation avec les zones
frontalières, un mode de gouvernance et de gestion intégrées du territoire qui permette
d’équilibrer les modes d’exploitation humaine des ressources naturelles et les besoins en
préservation des espèces et des espaces protégés, en particulier via des partenariats public-privé

plus de détails de l’appel sous le lien ci-dessous

Télécharger “appel à candidature pour le RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT POUR LA REALISATION DE L’ÉVALUATION DES RISQUES DE CORRUPTION DANS LA GESTION DES RESSOURCES ET DES TERRES DANS LA REGION DU NORD” 2_TDR_Consultant_Cartographie_Risque_Corruption_EcoNorCam_VF.pdf – Téléchargé 45 fois – 293 Ko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *