Femmes rurales et suivi des forêts : Prise en compte du genre pour une gestion responsable, durable et inclusive des ressources forestières

  • admin 

Dans l’accomplissement de sa mission[1], l’association Forêts et Développement Rural (FODER), prend en compte les besoins pratiques et intérêts stratégiques, ainsi que les spécificités genre des groupes bénéficiaires de ses actions. FODER intègre ainsi le « gender mainstreaming » dans ses approches d’intervention. En effet dans la réalisation de ses actions, FODER s’assure de prendre en compte les besoins, intérêts et capacités des femmes et des hommes.

En vue de réaliser sa mission, FODER accompagne l’organisation des femmes rurales actives (OFERA) dont les besoins pratiques et intérêts stratégiques ont été recensés au cours de la mission exploratoire initiale du projet « Intégrer le suivi communautaire en temps réel pour maintenir les moyens de subsistance des communautés et forêts en Afrique Centrale et de l’Ouest » (Projet RTM2). C’est ainsi qu’avec le soutien financier du DFID à travers la Rainforest Foundation Uk (RFUK), FODER a octroyé certains matériels, renforcé les capacités et appuyé les femmes de l’OFERA dans la réalisation de certaines activité. 02 portes-tous, 01 groupe électrogène et 01 lampe solaire ont été remis lors de la célébration de la journée internationale de la femme, le 8 mars 2019 à Akom2. 20 femmes et 33 hommes ont été formés au plaidoyer communautaire et à l’usage des outils de collectes des données du Forestlink[2].

[1] Créer un cadre propice au développement durable, à travers des actions visant à garantir la justice et l’équité, les droits et la démocratie, la gestion transparente, participative et durable des ressources naturelles, la préservation de la diversité biologique et l’amélioration de la qualité de la vie et de l’environnement.

[2] ForestLink est un système innovant crée pour permettre aux communautés, quelques soit l’endroit où elles se trouvent dans le monde, d’enregistrer et de transmettre en temps réel des informations géo-référencées sur les activités présumées illégales menées dans les forêts. (https://fr.rainforestfoundationuk.org/str)

Les femmes de cette association ont fait de la collecte et de la transformation des produits forestiers non ligneux (PFNL) une source de revenue. Ces PNFL sont particulièrement menacés du fait de l’exploitation forestière illégale. L’insuffisance de la participation des femmes rurales dans les structures de dialogue locales et même nationales, implique que ; leurs usages forestier ne soient pas bien connus et donc mal pris en compte lors des processus qui conduisent à l’attribution des titres forestiers ou miniers, au classement et à l’affectation des terres. A travers une activité de cartographie participative, FODER dans le cadre du projet RTM2 a doté les femmes rurales actives d’Efoulan 2, Ebemvok et Ndjabilobe (Akom2, Océan, Sud) de cartes participatives. Ces cartes sont en effet des éléments pouvant non seulement faciliter la prise de décision par les pouvoirs publics sur l’avenir des espaces dont les femmes rurales de cette localité, tirent l’essentiel de leurs revenus ; mais aussi soutenir leurs actions de plaidoyer en faveur du respect de leurs droits.

FODER a également appuyé OFERA sur le plan technique et financier, dans l’organisation des journées Eco-forêt (JEF) pour une gestion responsable, durable et inclusive des ressources forestière. Les JEF sont un concept innovant développé et mis en place par les femmes rurales actives des arrondissements de Sangmelima, Ebolowa 2ème et Akom2 dans la région du Sud. L’objectif principal des JEF est de contribuer à l’exploitation durable des ressources forestières à travers une transformation sociale basée sur le savoir endogène. La première édition des JEF s’est déroulée à Akom 2 au mois d’août 2019, et a connu la participation de 22 hommes et 49 femmes ; de l’association Forêts et Développement Rural (FODER) ; des comités riverains de gestion (CRG) et comités paysans forêts (CPF) ; du Chef de poste forêt et chasse (CPFC) d’Akom 2 ; de la chef section forêt Océan ; du Délégué départemental des forêts et de la faune (DDFoF) de l’Océan, dont le discours a été très apprécié.

L’idée des JEF est venue du besoin pour les femmes et les hommes ruraux d’avoir suffisamment d’espace pour la promotion et la valorisation de leurs produits et même de leur expertise. Ces acteurs du monde rural, à partir de leur connaissance des richesses de la forêt, notamment les ressources de nature non ligneuse et avec un zeste de connaissances en transformation et conservation, arrivent à élaborer des produits innovants, diététiques, alimentaires, culinaires, artisanaux, thérapeutiques et même cosmétiques.

Le but étant la promotion et la valorisation de ces innovations du monde rural basées sur des savoirs endogènes. Selon la présidente de l’Organisation des Femmes Rurales Actives (OFERA) ; elles reposent les six (06) principes suivant : solidarité, partenariat, coopération, mutualisation, volontariat et force de l’union.

La première édition des JEF a été l’occasion pour FODER de sensibiliser les participants sur : l’importance des comités paysans forêt et comités riverains dans les localités avec ou sans titres d’exploitation ; le fonctionnement de ces structures ; Forestlink et son application de collecte d’alertes ; la nécessité pour les femmes de s’impliquer dans la lutte contre l’exploitation forestière illégale. Une exposition vente a permis aux hommes ruraux et les femmes rurales d’exposer leur savoir-faire essentiellement à base de produits forestiers non ligneux.

Le défis pour les femmes d’OFERA est de pérenniser les JEF afin de mieux faire entendre leur voix, rendre visibles leurs actions, plaider pour la sécurisation des espaces utilisés pour leurs activités, sensibiliser toujours plus d’hommes et de femmes sur l’intérêt pour eux de s’investir dans la lutte contre l’exploitation forestière illégale et maintenir un niveau de veille.

Christiane ZEBAZE H.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *