Sept OSC retenues pour tester le SNOIE – Congo

Le test du Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE-Congo) en république du Congo, sera effectué par les organisations OCDH, FGDH, ODDHC, CABS, CIRECK, EJID, ACNL. Elles ont été retenues à l’issue d’un processus de sélection organisé avec l’appui de l’association Forêts et Développement qui assure la coordination du SNOIE au Cameroun. Cette phase test du SNOIE-Congo est coordonnée par le Centre for International Development and Training (CIDT) et de l’Université de Wolverhampton dans le cadre du projet « Voix des citoyens pour le changement : observation forestière dans le Bassin du Congo » (CV4C). Un projet mené avec le soutien financier de l’UE et DFID (fonds FGMC). Ainsi, Sur les Sept OSC retenues, quatre (4) joueront le rôle d’OSC observateurs (CABS, CIRECK, EJID et ACNL), deux (2) le rôle d’OSC vérificateur (ODCH et FGDH) et pour le rôle d’OSC en charge de la communication et du lobbying (ODDHC).

Cette sélection des OSC s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement du Congo, au développement du Système normalisé d’observation indépendante externe (SNOIE). Ce processus de développement a démarré au mois de janvier 2019, avec la signature d’une convention de partenariat entre l’association Forêts et Développement Rural et le Comptoir Juridique Junior (CJJ). La CJJ est en république du Congo l’organisation qui devra piloter les activités d’observation indépendante externe des organisations de la société civile mobilisées au sein de la Plateforme pour la Gestion Durable Forêts (PGDF).

Le SNOIE est  un ensemble de procédés de surveillance de l’exploitation des ressources naturelles basés sur une norme internationale (ISO 9001:2015). Il consiste à documenter et à dénoncer les violations liées à l’exploitation des ressources naturelles, suivre et diffuser les décisions des administrations compétentes. Depuis avril 2018, le SNOIE a officiellement obtenu son Certificat de conformité à la norme ISO 9001 2015. Avec l’obtention de ce certificat, le Système normalisé d’observation indépendante externe devient ainsi la toute première approche de surveillance des ressources naturelles par la société civile, certifiée au Cameroun. Cette certification a été attribuée par  l’organisation de certification Interface NRM Ltd 1. Le certificat s’étale sur trois (3) ans. Il a été obtenu avec l’appui financier et technique du Centre for International Development and Training (CIDT) et de l’Université de Wolverhampton dans le cadre du projet «Voix des citoyens pour le changement : observation forestière dans le Bassin du Congo» (CV4C). 

Avant de se déployer à tester le SNOIE, les OSC  congolaises retenues suivront une formation à l’utilisation des procédures du SNOIE. Cette formation, qui durera cinq (5) jours, sera  à fois théorique et pratique. Chaque OSC pourra à l’issue maitriser les méthodes et moyens à déployer pour mener à bien une Observation Indépendante externe normalisée.

Liste des OSC sélectionnées pour la formation et le test du SNOIE-Congo.

Numéro OSC retenues Siège de l’OSC Rôles/Processus concernés dans le SNOIE-Congo
  OCDH (Observatoire Congolais des Droits de l’Homme)   Brazzaville Vérification
  FGDH (Forum pour la Gouvernance et les Droits de l’Homme)   Brazzaville Vérification
  ODDHC (Organisation pour le Développement et les Droits de l’Homme au Congo) Brazzaville Communication et Lobbying
  CABS (Cercle d’Action pour la promotion du Bien-être Social)   Pointe Noire/Kuilou Observation
  CIRECK (Cercle International de Recherches et d’Etudes des Civilisations beKwel)   Ouesso/Sangha Observation
  EJID (Espace des Jeunes pour l’Innovation et le Développement) Dolisie/Niari Observation
  ACNL (Association pour la Conservation de la Nature de la Likouala) Imfondo/Likouala Observation
Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *