Le projet « Strengthening African Forest Go­vernance – through high level national ‘illegal logging’ meetings and mid level awareness raising and training » (SAFG) en français « Renforcement de la Gouvernance Forestière en Afrique »

La signature par le Cameroun de l’Accord de Partenariat Volontaire de l’initiative FLEGT avec l’Union Européenne, a en­trainé un ensemble d’activités de sen­sibilisation et de formation sur l’exploitation des forêts et l’APV-FLEGT, menées depuis 04 ans par l’association Forêts et Développement Rural dans le cadre du projet Strengthening African Forest Governance (SAFG).

Démarré en septembre 2011 au Cameroun, le projet « Strengthening African Forest Go­vernance – through high level national ‘illegal logging’ meetings and mid level awareness raising and training » (SAFG) en français « Renforcement de la Gouvernance Forestière en Afrique », a été mis en œuvre au Cameroun par l’Association Forêt et Développement Ru­ral, avec pour but d’apporter une plus grande transparence dans le secteur forestier et d’améliorer la responsabilité, la gouvernance et les politiques en faveur des pauvres.

Porté par le CIDT de l’Université de Wolverhampton en Angleterre et financé par l’Union Euro­péenne, le projet a pendant 4 années durant, mené ses activités dans les 4 pays que sont le Ghana à travers FWG, le Cameroun à tra­vers FODER, la République Démocratique du Congo via le RRN et le Libéria via FFI. Spécifi­quement, le projet devait contribuer à assurer une prise de conscience plus poussée et un engagement de la société civile dans la gou­vernance forestière ; à assurer une meilleure prise de conscience du FLEGT par les entre­prises du secteur privé ; et à veiller à l’impli­cation des organisations représentants les populations autochtones dans les processus multi-acteurs menant à la préparation, la né­gociation et/ou la mise en place de l’Accord de Partenariat Volontaire sur l’application des réglementations forestières, la gouvernance et le commerce de bois et produits dérivés (APV-FLEGT).

Pour mener à bien sa mission, FODER a organi­sé pendant toute la durée du projet SAFG plu­sieurs activités qui ont produits des résultats appréciables. Entre autres activités, on peut citer des ateliers d’imprégnation et de sensi­bilisation sur l’APV-FLEGT ; des conférences, points de presse et débats radiophoniques relatifs à la transparence et à la gouvernance forestière ; des missions de suivi et d’obser­vation indépendante externe des forêts ; la mise œuvre des programmes de formation des OSC et communautés sur l’APV-FLEGT ; des ateliers multi-acteurs relatifs à la transpa­rence dans le secteur forestier etc.

Les groupes cibles visés par le projet intègrent toutes les parties prenantes à la gestion fores­tière au Cameroun. Il s’agit du secteur privé, de la société civile, des parlementaires, des universitaires, des organismes internationaux, des communautés locales et autochtones, de l’administration. Les populations directement affectées par l’exploitation forestière illégale et la mal gouvernance dans le secteur fores­tier au Cameroun ne sont pas du reste dans ce projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *