Cartographie participative : Les approches et résultats obtenus par FODER

  • admin 

L’expérience en Cartographie Participative de l’association Forêts et Développement Rural (FODER) partagée au cours de l’atelier régional Mapping For Rights qui se tient à Brazzaville du 18 au 22 mars 2019. L’atelier est organisé par Rainforest Foundation UK et tient lieu d’opportunité pour évaluer la plateforme MappingForRights (MfR). Pour mener les activités de cartographie participative, FODER depuis plus de dix ans expérimente deux approches :

  • La méthodologie ACCET (Accompagnement des communautés à la Documentation de leur Espace de vie traditionnelle) développée par Rainforest Foundation UK (RFUK);
  • La Méthodologie unifiée de cartographie participative au Cameroun développée par les acteurs intervenant sur la question au Cameroun sous le Leadership du Cabinet Rainbow.

Ces approches ont été expérimentées dans les secteurs forestiers et miniers. A ce jour, nos actions en cartographie participative ont permis d’assurer la formation de plus de 1500 Cartographes communautaires entre 2014 et 2018 parmi lesquels les Peuples autochtones (PA) et les femmes. Bien plus, les approches utilisées ont permis de cartographier 180 Villages dans les régions du Sud-Ouest, Sud, Adamaoua et Est. Ceci, avec le partenariat d’autres organisations de la société civile et la forte implication des communautés locales.

Les cartes élaborées avec la collaboration des communautés ont permis entre autres de déclencher plusieurs processus de plaidoyer après les activités de cartographie participative. Certaines Communautés  après avoir appuyé leur démarche auprès de l’administration par une carte participative ont vu leurs droits d’usage, fonciers, leurs sites culturels restaurés. En 2018, dans le secteur d’agroforesterie, grâce aux cartes participatives élaborées, les communautés se sont vu restaurer leurs espaces vitaux. C’est le cas de la communauté de Ndohédjon, riveraine de la Socapalm à Mbambou, région du Littoral. Elle est entrée en possession de plus de 12 ha de terre après un plaidoyer communautaire déclenché par la carte participative produite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *