Voix des Citoyens pour le changement : observation forestière dans le Bassin du Congo (CV4C).

Le projet CV4C vise globalement à renforcer la contribution des Acteurs Non Etatiques (ANE) – Organisations de la Société Civile (OSC), Populations Autochtones (PA) et communautés locales – à l’amélioration de la gouvernance forestière et à la gestion durable des forêts (GDF) dans 5 pays du Bassin du Congo. En mettant l’accent sur l’observation indépendant des forêts, le projet vise à renforcer la contribution des acteurs non étatiques à l’amélioration de la gouvernance forestière dans cinq pays du bassin du Congo. Ainsi, les ANE cibles devenus forts et efficaces font le suivi de la gouvernance forestière et du changement d’affectation des terres forestières, informent les processus pertinents, en particulier FLEGT et REDD+, et contribuent à l’efficacité des réponses des agences d’application des lois et d’élaboration des politiques.

Groupes Cibles du Projet

  • Six OSC nationales (FODER, CED, OGF, CIEDD) partenaires dans cinq pays et l’organisation régionale FLAG ;
  • Huit plateformes FLEGT et REDD + SC / PA et plateformes des communautés forestières dans les pays du projet – comprenant plus de 500 organisations membres;
  • 30 OSC régionales impliquées dans l’observation indépendante des forêts;
  • Autorités des gouvernements nationaux et locaux; Institutions FLEGT/REDD+; Médias, législateurs, Autorités compétentes (AC) en Europe et acteurs du secteur privé.

Les communautés dépendantes des forêts, les femmes et les groupes de populations autochtones  sont au cœur de la réussite de cette Action. Ils serviront d’observateurs communautaires, signalant les cas d’illégalité aux observateurs externes et mandatés. Ils participeront aux structures APV/REDD+, défendront leurs positions et s’engageront auprès des responsables de l’élaboration des politiques et des décideurs ;

Les organisations communautaires locales et nationales seront des membres clés des partenariats ANE multi-acteurs,

Les plateformes nationales de la Société Civile bénéficieront du renforcement des capacités du CIDT et des codemandeurs nationaux pour jouer efficacement leur rôle. Ils s’appuieront sur des preuves indépendantes d’observation des forêts pour élaborer des politiques et des positions de plaidoyer et s’engager auprès des responsables de l’élaboration des politiques et des décideurs et pour faire le suivi de leurs réponses,

Les autorités nationales bénéficieront de l’identification des critères, des indicateurs et des méthodologies les plus pertinents pour le suivi du FLEGT, de la REDD+ et du changement d’affectation des terres.

Quatre Résultats sont attendus à l’issue de la mise en œuvre du projet :

1. Augmentation de la capacité organisationnelle et opérationnelle des ANE à entreprendre le suivi de la gouvernance forestière, de l’affectation des terres et des garanties de la REDD+,

2. Amélioration de la qualité et de la disponibilité des informations de sources indépendantes sur la conformité aux normes juridiques en matière forestière et foncière,

3. Des réseaux viables, constructifs et durables d’ANE locaux bien informés, avec un accroissement de la coopération transfrontalière et des échanges d’informations,

4. Participation effective, représentation, plaidoyer et engagement des ANE dans les processus de la politique forestière nationale, y compris FLEGT et REDD+.

Détails du projet

Durée: 4 ans

Date du début: 01 Janvier 2017

Date de fin: 31 Décembre 2020

Montant: 6.5m d’euros

Bailleurs: L’Union Européenne (80%); WRI et l’Université de Wolverhampton

Etat d’avancement (Du 01er janvier – 31 Décembre 2018)

  • 13 missions d’observation indépendante réalisées suivant les procédures du Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE); 13 rapports disponibles, 9/10 rapports validés, 9 rapports transmis et publiés,
  • Des demandes d’informations des parties prenantes européennes relatives à la légalité des titres et opérations forestière au Cameroun obtenues à la suite des activités d’Observation indépendante menées via les procédures du Système normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE) ;
  • Un Certificat ISO 9001: 2015 obtenu par FODER sur le SNOIE,
  • Une manifestation d’intérêt croissant pour la réplication du modèle SNOIE en RoC, en RDC et au Gabon
  • Un draft des manuels de procédures et qualité du SNOIE mis à jour disponibles ;

Une Point focal genre formée à l’audit organisationnel de genre, une politique et une stratégie organisationnel genre disponible,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *