Le temps de retour à la normale va être long, si nous gardons le silence

#STOP ILLEGAL MINING

Arrow
Arrow
Slider

Videos

Opportunités

ArrowArrow
ArrowArrow
Slider

FGM

 

    Actualités 

 

Le Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE[1]), est désormais certifié ISO 9001. Développé par l’association Forêts et Développement Rural (FODER), en collaboration avec d’autres organisations de la société civile, l’administration et les autres parties prenantes du secteur forestier, le SNOIE a officiellement obtenu son Certificat de conformité à la norme ISO 9001 2015, le 17 avril 2018.

Avec l’obtention de ce certificat, le Système normalisé d’observation indépendante externe devient ainsi la toute première approche de surveillance des ressources naturelles par la société civile, certifiée au Cameroun. Cette certification a été attribuée par  l’organisation de certification Interface NRM Ltd[2]

Pour obtenir la certification ISO 9001 du SNOIE, l’association FODER a bénéficié de l’appui financier et technique du Centre for International Development and Training (CIDT) et de l’Université de Wolverhampton dans le cadre du projet «Voix des citoyens pour le changement : observation forestière dans le Bassin du Congo» (CV4C). La certification a une durée de trois ans. «Obtenir ce certificat marque un grand tournant dans l’histoire mondiale de l’Observation Indépendante de la gestion des ressources naturelles et ouvre une nouvelle ère dont nous avons le privilège d’être les pionniers. C’est aussi de plus grandes responsabilités et une lourde obligation que nous devons assumer, celle de nous maintenir au niveau des standards de qualité, et cela passe par le bon fonctionnement et l’amélioration continue du système», se réjouit le Président du Conseil d’Administration de FODER, Rodrigue NGONZO.

Le Système normalisé d’observation indépendante externe (SNOIE), développé en 2015 est un ensemble de procédés de surveillance de l’exploitation des ressources naturelles (RN) basés sur la norme internationale ISO 9001 2015. Ce système a été développé à l’effet de rendre plus efficace les activités d’Observation Indépendante Externe (OIE), d’accroitre la crédibilité des dénonciations qui en sortent et surtout de mieux orienter ces dénonciations vers les destinataires appropriées (autorités compétentes, les partenaires techniques et financiers, les opérateurs du secteur etc). Le développement et la mise en œuvre de ce système a bénéficié de l’appui de la FAO dans le cadre du programme UE FAO FLEGT.

L’audit de ce système qui a conduit à la certification ISO 9001 2015 a permis de démontrer la performance du système, d’apprécier les indicateurs de ses processus et la satisfaction des parties prenantes vis-à-vis du système. En effet, en quinze mois de mise en œuvre du SNOIE comme projet financé par la FAO dans le cadre du programme UE FAO FLEGT, 88 % des rapports d’OIE produits dans le cadre du SNOIE et transmis à l’autorité compétente qu’est le Ministère des Forêts et de Faune (MINFOF) ont provoqué des réactions de celle-ci. Ainsi, des missions de contrôle de la Brigade nationale de contrôle (BNC) et des Brigades régionales de contrôle (BRC) ont été organisées à la suite des dénonciations faites via le SNOIE. Ces missions ont permis de constater que les dénonciations étaient pertinentes et les lettres de réponse du Ministère des Forêts ont été reçues à cet effet.

Ces impacts positifs du déploiement du SNOIE ont été obtenus avec la contribution des organisations telles que PAPEL (Programme d’Appui à l’Elevage et à la Préservation de la Biodiversité) et CeDLA (Centre pour le Développement Local et Alternatif) qui officient respectivement à l’Est et dans l’Océan. SUHE, une OSC à base communautaire, basée dans la Sanaga Maritime, a également contribué aux dénonciations mises à la disposition du MINFOF à travers le Suivi communautaire des forêts en temps réel (STR). Transparency InternationalCameroon (TI-C), par son implication dans le sous-processus communication et lobbying du SNOIE, a contribué à l’atteinte des résultats obtenus.

En calquant le développement du SNOIE sur la norme ISO 9001 2015,  la coordination de ce système a permis à ce qu’il devienne aujourd’hui pour le Cameroun « un véritable mécanisme pour avoir des informations fiables sur l’observation indépendante externe au Cameroun», avait indiqué Dr. Gavin Jordan Director, Interface NRM Ltd2. D’ailleurs, au niveau de l’administration en charge des forêts, le SNOIE fait désormais parti des réseaux d’informateurs de l’administration. «L’exploitant forestier illégal est un brigand qui doit être traqué et pour se faire avoir des informations fiables est cruciale. Et le SNOIE, qui fait partie des réseaux de d’informateur, est un système permettant d’avoir ces dénonciations», avait indiqué le Chef de la brigade nationale de contrôle du MINFOF, Rodrigue Ella, qui, saluait l’initiative de la mise en place du SNOIE au cours d’un atelier organisé dans le cadre du projet Mise en œuvre Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe, financé par la FAO.

Avec le SNOIE désormais certifié ISO 9001-2015, la société civile Camerounaise et même du bassin du Congo a des procédures standardisées d’OIE pour plus d’efficacité et de crédibilité.

Christelle KOUETCHA

 

[1] Le Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE) est une approche d’observation indépendante certifiée ISO 9001: 2015 depuis avril 2018 et mise en œuvre par les organisations FODER, PAPEL, CEDLA et TI-C.

 

[2] https://interface-nrm.co.uk/