×

Avertissement

Erreur de chargement du composant : com_contactmap, Composant introuvable

Le 23 décembre 2014, la loi N°2014/026 portant loi de Finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2015 supprimait les 10% des Redevances Forestières Annuelles réservés aux communautés riveraines des zones forestières. Cette suppression, un an plus tard est maintenue le 21 décembre 2015 dans la loi des Finances de l’exercice 2016.

Deux ans après que la suppression des 10% de RFA des communautés, les projets de développement dont le financement dépendait des fonds issus de cette part de redevance sont en arrêt. Les communautés des zones forestières en collaboration avec la société civile ont engagé depuis 2015, un plaidoyer pour exiger la restauration de ces 10% de RFA. Après deux ans d’interpellation des autorités camerounaises, seulement 6,75% ont été restaurés aux Communautés dans la loi des Finances 2018. Avec cette part réintroduite nous sommes encore loin des 10% que réclament les communautés.

Alors, au moment où la loi des Finances 2018 est entrain de se préparer, les Chefs traditionnels et communautés forestières, maintiennent leur demande pour la restauration des 10% de RFA destinés au développement local.

Supprimer la part de la RFA destinée aux communautés va à l’encontre des conventions internationales ratifiées par le Cameroun et qui promeuvent la gestion participative des ressources forestières, notamment la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique de 1992, la Charte Africaine des droits de l’homme et des peuples.

Le gouvernement camerounais devra restaurer les 10% de la RFA des communautés pour encourager la démocratie et la responsabilité locales, rétablir l’équité et la justice sociale tout en favorisant le développement local. Restaurer les 10% de RFA destinés aux communautés, c’est les prendre en compte dans l’objectif d’émergence du Cameroun en 2035 ainsi que l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030 ;

Aidez les communautés riveraines des zones forestières, à réclamer la restauration de leurs 10% de RFA. Dites au gouvernement camerounais de restaurer les 10% de RFA des communautés dans la Loi des Finances 2018. Pas moins !

J'agis